Pessah – 2ème partie

Une seconde sélection des plus beaux airs de Pessah et de son Seder

Pessah, en hébreu « passer par-dessus », fait référence à l’exode du peuple juif hors de la terre d’Egypte, et vient rappeler qu’au cours des Dix Plaies infligées aux Égyptiens, Dieu tua tous les premiers-nés égyptiens mais il passa au-dessus des maisons juives et les préserva…

La fête de Pessah qui a lieu au début du printemps est marquée par un repas familial, le Seder.

doc_5_pessah_500px_35pc.jpgLe Seder débute traditionnellement par la déclaration du chef de famille évoquant le pain azyme, la Matsa, pain qui n’avait pas eu le temps de lever lors de la fuite des Hébreux.

Un peu plus tard le plus jeune de la famille pose 4 questions commençant toutes par « Ma nishtana halayla hazé… » «Pourquoi cette nuit diffère-t-elle des autres nuits ? ».

doc_4_pessah_500px_35pc.jpgLe seder se termine par la recherche de l’Afikomane, un demi-morceau de Matsa qui a été mis de côté au début du repas, pour être consommé comme dessert après le repas, censé être la dernière chose à manger du Seder de Pessah, afin de conserver le goût du pain azyme dans les bouches. Traditionnellement , le chef de famille cache l’afikoman pour permettre notamment de maintenir en éveil les enfants durant le long rituel du seder.

doc_3_pessah500px_r.jpg

Documents joints

0:00
0:00

Vous aimerez aussi

Le Seder de Roch Hachana chez les Juifs d’Afrique du Nord

Le Seder du soir de Roch Hachana consiste en la consommation d’aliments symboliques - connus sous le nom de simanim…

Thieves of Dreams – Zloději snů

Lors du décès récent de sa mère, Lenka Lichtenberg découvre deux cahiers en lambeaux contenant des poèmes écrits à la…